martes, 10 de noviembre de 2020

Les élèves français sont-ils préparés à vivre dans le 21ème siècle ?

 Que veut dire vivre au 21ème siècle ? Pour l'OCDE c'est être capable de vivre pleinement dans un monde interconnecté et changeant, des caractéristiques nouvelles pour des systèmes éducatifs anciens. Pisa 2018 tente d'évaluer ces compétences. Sur le plan théorique les jeunes français se classent bien. Il en est de même sur celui des connaissances. Mais ils se caractérisent aussi par une faible capacité à comprendre les points de vue des autres. Café Pédagogique.

Los alumnos españoles aprueban en el PISA que mide sus conocimientos en igualdad de género o convivencia. El País.

martes, 13 de octubre de 2020

Langues vivantes

Chaque élève doit être capable de communiquer dans au moins deux langues vivantes à la fin de l’enseignement secondaire. Pour atteindre cet objectif, l’enseignement des langues s’inscrit dans une perspective européenne commune forte. Les élèves sont sensibilisés à une langue étrangère dès le CP et la pratique de l'oral est prioritaire à tous les niveaux de l’école au lycée.

Eduscol 1


À l'école

À l'école maternelle

C’est à l’école maternelle que les élèves forgent leurs premières compétences langagières. À trois, quatre et cinq ans, l’oreille est sensible aux différences de prononciation. C’est aussi à cet âge que se fixe la façon de prononcer et d’articuler, et que les enfants ont le plus de facilité à reproduire des sons nouveaux. Au cours de cette période, les références culturelles, lexicales et phonologiques, qui serviront d’appui à l’apprentissage d'une langue vivante, se déterminent naturellement.

Dès la moyenne section de l’école maternelle, l’éveil à la diversité linguistique constitue un premier contact pour les jeunes élèves avec les langues vivantes étrangères. Il vise, d’une part, la découverte de la pluralité des langues et permet, d’autre part, une première sensibilisation à une langue vivante étrangère. Il se réalise à travers la mise en place de situations variées, adaptées aux jeunes élèves, dans lesquelles le jeu, puissant moteur d’apprentissage, le chant et l’écoute tiennent une place prépondérante. Ces situations permettent la manipulation, la mémorisation, la réflexion et l’observation des régularités et des différences des langues.

Cette sensibilisation aux sonorités de différentes langues contribue au développement des compétences langagières orales des élèves, objectif essentiel de l’école maternelle. Elle trouve sa place dans les cinq domaines d’enseignement, et plus particulièrement dans les domaines "Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions" et "Explorer le monde".

.....

L’éveil à la diversité linguistique constitue la première étape d’un parcours d’apprentissage des langues vivantes étrangères qui se poursuivra au cours préparatoire et tout au long de la scolarité.

À l'école élémentaire

Une langue vivante est enseignée une heure et demie par semaine aux élèves de l'école élémentaire.

La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de la République (8 juillet 2013) précise que :
"Tout élève bénéficie, dès le début de sa scolarité obligatoire, de l'enseignement d'une langue vivante étrangère" et que "L'enseignement de langue vivante sera désormais obligatoire dès le CP".

Parcours spécifiques

Les enseignements de langue et de culture d’origine (Elco) ont évolué à la rentrée 2016 vers un dispositif inspiré des sections internationales existant dans le premier degré. Désormais, l’apprentissage de ces langues est offert dans le cadre d’enseignements internationaux de langues étrangères (Eile), facultatifs et ouverts à tous les élèves volontaires des écoles les proposant à partir de la classe de CE1, à raison d’1 heure 30 chaque semaine, en plus des 24 heures hebdomadaires. Les compétences acquises par les élèves seront systématiquement évaluées. L’enseignementest assuré par des enseignants mis à disposition par les pays partenaires et parlant parfaitement le français. L’attention portée à la qualité des enseignements est renforcée. S’ils le souhaitent, les élèves ont la possibilité d’approfondir leur apprentissage de ces langues au collège dans le cadre des enseignements de langues vivantes de droit commun.

Une offre linguistique diversifiée

Les cartes académiques des langues ont deux objectifs : proposer une offre linguistique diversifiée et veiller à la cohérence et à la lisibilité des parcours linguistiques des élèves. La carte des langues a pour objectif de favoriser la pluralité des langues enseignées dans le système éducatif et la continuité des parcours linguistiques de l’école au lycée. Les réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+) ont constitué une cible prioritaire pour le développement d’une offre linguistique diversifiée dans le premier degré et la mise en place de dispositifs bilangues de continuité au collège. Une carte de géolocalisation de l’offre de langues vivantes des collèges est mise à disposition sur le site de l’Onisep.

Le lien école - collège

À la fin de l’école élémentaire, les élèves doivent avoir acquis le niveau A1 du CECRL, c’est-à-dire être capables de communiquer simplement avec un interlocuteur qui parle distinctement.

Pour une meilleure continuité des apprentissages entre l’école élémentaire et le collège, les équipes enseignantes du premier et du second degrés sont amenées à travailler en commun sur les acquis du niveau A1 avant l’entrée en sixième. Les professeurs du collège abordent ainsi le plus tôt possible l’acquisition du niveau A2, sans recommencer ce qui a été vu à l’école.

martes, 29 de septiembre de 2020

Metacognición: promover el aprendizaje autónomo de los estudiantes

 Muchos autores sitúan la cuna del término metacognición a finales de los años 70, exactamente se lo atribuyen a H. Flavell. Entre las muchas características de esta habilidad que sirven para definirla, se suelen comentar las siguientes:


-Supone reflexionar sobre el propio aprendizaje.

-Es pensar sobre el pensamiento.

-Es traspasar el aprendizaje memorístico y buscar la comprensión.

-Es aprender a aprender y aprender a pensar.

-Supone ser consciente de tus propios procesos de aprendizaje.

-Implica conocer tus puntos fuertes y débiles.

Fuente: unir.net


miércoles, 15 de abril de 2020

L'École d'après

"Il y a bien longtemps que l'on sait qu'il ne fallait pas céder aux sirènes du numérique pour l'enseignement en croyant que cela allait changer la pédagogie. Alors le dénoncer aujourd'hui est faire peu de cas de ce que certaines voix (dont la mienne, "Éduquer avec le numérique", ESF 2019) essaient de mettre en évidence depuis de nombreuses années. Cependant le vrai phénomène n'est pas celui du numérique pour enseigner, mais du numérique dans le tissu social, dans le "faire société". La crise que l'on vit en ce moment a mis en avant toutes les pratiques sociales du numérique comme devenues une obligation. L'isolement social difficile à vivre s'adoucit lorsque je peux voir mes enfants et mes petits-enfants sur les écrans, lorsque je peux échanger avec mes amis (même si ce sont des âneries), lorsque je peux rester en lien avec le monde professionnel. Le monde scolaire a cru qu'un coup de baguette magique allait faire le lien pour tous et toutes. C'était oublier l'état réel des choses : c'est sur le plan pédagogique que les moyens numériques sont le moins bien maîtrisés et utilisés dans l'école. La place prise par la vidéoprojection, interactive ou non, dans les pratiques enseignantes est illustrative des limites atteintes par la majorité des enseignants"

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/04/15042020Article637225337148191775.aspx

lunes, 23 de diciembre de 2019

Les élèves français sont-ils préparés à vivre dans le 21ème siècle ?

 Que veut dire vivre au 21ème siècle ? Pour l'OCDE c'est être capable de vivre pleinement dans un monde interconnecté et changeant, ...